Netques » Maison » Comment mettre en place un système de tri sélectif des déchets dans une entreprise ?
systeme de tri de déchet

Pour protéger l’environnement, plusieurs entreprises mettent en place un système de tri sélectif de déchets. Outre la protection de l’environnement, ce système permet de mobiliser les employés dans le recyclage des déchets et de créer ainsi un esprit d’équipe. De plus, en mettant en place une politique de gestion des déchets, l’entreprise réalisera d’importantes économies. Si vous voulez bénéficier des avantages de ce système au sein de votre entreprise, voici comment procéder. 

Faire un bilan des déchets dans l’entreprise

La mise en place d’un tri sélectif dans l’entreprise passe d’abord par un inventaire. Il s’agit en effet, de cartographier les déchets de l’entreprise. C’est un processus qui s’effectue à travers plusieurs étapes à savoir :

  • L’identification des sources de déchets : l’atelier, le bureau, la piscine ou la salle de pause,
  • L’identification du type de déchets : verre, plastique, carton ou papier,
  • L’évaluation du volume des déchets et de leur degré de dangerosité.

Avec ces différentes étapes, il est plus facile de cartographier les déchets et d’établir des possibilités de recyclabilité. Vous pouvez également sur la base de cette cartographie établir un plan d’action afin d’effectuer une bonne gestion. De plus, elle vous permettra de trouver le type de poubelle de tri sélectif bureau adéquat pour votre entreprise. D’ailleurs, sur ce site, https://tri-facile.fr/  vous avez un ensemble de poubelles de tri sélectif moderne avec un bon design pour chaque catégorie de déchet. 

S’informer sur les services, les techniques et les règles de traitement des déchets

Depuis 2016, le décret « 5 flux », rend obligatoires le tri et la valorisation des déchets par les administrations et entreprises produisant plus de 1100 litres de déchets. Ceux-ci ont l’obligation de valoriser 5 flux de déchets dont le carton, le métal, le plastique, le bois et le verre. Le non-respect de ce décret donne lieu à une sanction pénale pouvant atteindre 75 000 euros d’amendes et 2 ans de prison.

D’un autre côté, l’entreprise doit se renseigner sur les différentes techniques d’élimination pour chaque type de déchets. Par ailleurs, il existe des services et des entreprises privés qui permettent aux entreprises de gérer les déchets. Il suffit de les contacter pour bénéficier de leur expertise.

Sensibiliser tout le personnel

Il est quasi impossible d’établir un système de tri sélectif sans l’implication de tout le personnel de l’entreprise. En réalité, un personnel du tertiaire produit environ 120 kg de déchets chaque année. De ce fait, l’entreprise doit impliquer tous les salariés et les rendre participatifs au projet. Hormis cela, elle doit expliquer au personnel l’importance du projet sur l’environnement, l’emplacement de chaque catégorie de déchets et les informer sur leur suivi. 

Réduire la production des déchets

Il faut noter que la valorisation, la collecte et le stockage des déchets sont coûteux pour une entreprise. Pour cela, celle-ci doit procéder à sa réduction en mettant en place des stratégies et certaines pratiques. L’utilisation des mugs par exemple peut être une alternative aux gobelets jetables. Une autre stratégie pour réduire considérablement la production des déchets notamment des papiers est de régler les imprimantes en mode recto-verso. Néanmoins, l’entreprise doit mener régulièrement une sensibilisation aux bonnes pratiques indispensable pour limiter la quantité des déchets.  

Trier et stocker les déchets de l’entreprise

Cette étape vous permettra de valoriser les déchets par la suite à l’externe comme à l’interne. Pour faciliter ce processus de valorisation, vous devez les trier et les stocker dès leur production. Cependant, les déchets métaux, plastiques ou papiers ne doivent pas être stockés dans un sac poubelle. Autrement, tout le bac ne sera pas traité sur la chaîne de tri. Il est aussi important d’éviter d’emboîter les emballages les uns dans les autres. Cette technique rend difficile le traitement au centre de tri. 

Faire collecter et valoriser les déchets

La collecte des déchets est une étape importante dans leur traitement. À cet effet, l’entreprise doit faire appel à des organismes privés ou publics pour effectuer la collecte. Ces derniers sont essentiellement spécialisés dans la collecte des déchets de grandes quantités. Ainsi, les entreprises produisant une faible quantité de déchets doivent les mutualiser avec les entreprises présentes dans le secteur géographique. 

En ce qui concerne la valorisation des déchets, l’entreprise à l’obligation de valoriser les toners, les cartouches d’encre, les gobelets plastiques, les canettes, les bouteilles, les emballages carton et les papiers. Les bouteilles peuvent par exemple être recyclées pour la production des tuyaux, clôtures, pare-chocs, siège-auto, mobiliers urbains, vêtements et autres. Par ailleurs, l’entreprise peut dans la mesure du possible éliminer les autres types de déchets. 

Organiser le suivi des déchets

L’organisation du suivi des déchets est importante pour gérer de façon optimale le système de tri sélectif. D’ailleurs, la réglementation impose à chaque entreprise la tenue d’un registre pour toutes les catégories de déchets. De plus, l’entreprise doit veiller à l’installation des poubelles tri sélectif au niveau des locaux. Cependant, le choix de ce matériel doit prendre en compte chaque catégorie de déchets. Par exemple, l’entreprise peut utiliser les corbeilles pour les métaux et les papiers. 

Avec toutes ces informations, vous pouvez instaurer un système de tri sélectif dans votre entreprise et bénéficier de tous ces avantages. 

Comment mettre en place un système de tri sélectif des déchets dans une entreprise ?