Netques » Loisirs » Qu’est-ce qui explique la fuite de Yoda lors de son duel face à Palpatine ?
Star Wars yoda

Après le chapitre « La revanche des Sith », de nombreuses questions continuent de se poser du côté des internautes. L’une d’entre elles qui revient le plus souvent est de savoir la raison du repli de Yoda face à Palpatine. En effet, Yoda n’a pas résisté longtemps face à son adversaire, et ce, malgré la puissance de ses pouvoirs. Plusieurs arguments peuvent être avancés pour justifier cela.

Une fuite stratégique qui permet de mieux se préparer

Après la première trilogie Star Wars au début des années 80, George Lucas a décidé de ramener la machine à la fin des années 90 avec les 3 épisodes. Le prologue est destiné à décrire l’évolution d’Anakin Skywalker et sa transformation du côté obscur en Dark Vador. On connaît le décor de l’épisode 4, l’empire au pouvoir et la disparition des Jedi, donc on sait d’emblée où va la nouvelle trilogie, et il reste à voir comment la galaxie y parviendra.

L’un des derniers instants du prologue est bien sûr le combat entre Yoda et l’Empereur, mais aussi le combat entre Obi-Wan et Anakin dans le troisième épisode. Yoda se retrouve face à Palpatine dans une bataille de style danse au cœur du Conseil Galactique. Là encore, au cas où vous ne le sauriez pas, cette scène était à l’origine destinée à faire en sorte que Palpatine discrédite l’Ordre Jedi.

Lors de l’attaque des clones, pendant le combat Yoda contre Dooku, on a pu constater la puissance de cet être suprême au sabre laser vert. Il aurait pu vaincre l’empereur Palpatine dans Revenge of the Sith, mais il a fini par fuir la bataille pour plusieurs raisons :

  • à cause de sa faiblesse ;
  • pour garder espoir ;
  • pour mieux se préparer lors des combats à venir.

C’est un moment un peu particulier pour cet être suprême.

Star Wars yoda

La déclaration et l’exécution de l’Ordre 66 : un choc pour Yoda

L’une des raisons ayant conduit Yoda à se replier était sa faiblesse physique. Néanmoins, on peut également remarquer que ce dernier n’était pas mentalement et émotionnellement prêt pour relever le challenge de Dark Sidious. La raison à cela est bien évidemment la déclaration et l’exécution de l’Ordre 66. La conséquence à cette exécution est la mort de nombreux Jedi.

Matthew Stover l’explique d’ailleurs dans son roman « La Revanche des Sith ». Certes, la force était du côté de Yoda, mais cela ne lui suffisait pas pour faire face aux ténèbres. Yoda lui-même l’a fait remarquer en indiquant que même si le côté obscur n’est pas plus fort, il est plus rapide et plus simple à utiliser lors d’un combat.

Une fuite d’accord, mais une décision stratégique

La stratégie à long terme des Sith a porté ses fruits. C’est après avoir constaté cette stratégie que Yoda, l’être suprême au sabre laser vert, a conclu qu’il n’était pas nécessaire de poursuivre le combat. Les Sith ne seraient pas vaincus pour autant, même si ce dernier remportait le combat qui l’opposait à Palpatine.

La manière séculaire dont ils usaient pour gouverner la galaxie était révolue. Maître Yoda le savait mieux que quiconque lorsqu’il vit Palpatine continuer à s’élever, incapable d’arrêter l’ascension des Sith. La seule solution qui lui restait était d’attendre. Il fallait quelqu’un qui pouvait changer l’image du Jedi, et c’est ce qu’a fait Yoda. Il a survécu, transmettant ses connaissances à Luke Skywalker.

Qu’est-ce qui explique la fuite de Yoda lors de son duel face à Palpatine ?